Centres de Bujumbura

Les provinces de Bujumbura Mairie & Rural accueillent trois centres de la fondation : « Birashoboka » et « Nyubahiriza » (tous deux fonctionnels grâce à la collaboration avec burundikids) et un nouveau centre ouvert début 2016.

Ce nouveau centre, ouvert en mars 2016, est situé à Kanyosha. Ce centre a la particularité d´accueillir des jeunes sur une plus petite période par rapport aux enfants et jeunes pris en charge dans les autres centres de la fondation. Les différents jeunes bénéficiaires de ce centre sont répartis selon quatre catégories :

1) les enfants de la rue (notamment les victimes de viol) ;

2) les enfants victimes de la crise socio-économico-politique qui a débuté fin avril 2015 ;

3) les mineurs d´âge qui étaient en conflit avec la loi ;

4) les enfants non accompagnés.

Précisons que contrairement aux centres « Birashoboka » et « Nyubahiriza », le centre de Kanyosha accueille aussi bien des garçons que des filles.

Le deuxième centre est « Nyubahiriza » (qui signifie « Respecte-moi »). Ce centre de prise en charge est réservé exclusivement à des adolescentes et jeunes femmes qui ont dû assumer la responsabilité d´être mère à un jeune âge et dans des circonstances peu enviables. Ce sont ces difficultés majeures qui ont poussé les bénéficiaires de ce centre à demander de l´aide auprès de la fondation et de son centre. Notons que l´encadrement que ces jeunes mères et leurs progénitures reçoivent au centre inclut également la prise en charge de leur scolarité ou bien d´une formation en couture pour celles qui ne peuvent pas retourner à l´école.

Dans le quartier de Kajaga, en commune Mutimbuzi (province de Bujumbura Rural), la Fondation Stamm et son partenaire burundikids Allemagne ont ouvert deux centres d’accueil et de prise en charge notamment pour des orphelins et d´anciens enfants en situation de rue. Ces centres sont gérés comme une unité ; leur nom « Birashoboka » signifie « C´est possible ». Précisons que le centre n´accueille que des garçons, comme c´est le cas également au centre « Garuka » à Muyinga. Tous les jeunes sont scolarisés que ce soient dans le système fondamental (anciennement primaire et collège) ou dans l´enseignement post-fondamental (technique ou général).