Centre de rééducation

Le 10 mars a eu lieu au centre de rééducation de Rumonge une cérémonie de sortie pour 13 garçons. Les 13 jeunes étaient en conflit avec la loi et étaient tous mineurs au moment de leur intégration dans les deux centres de rééducation que compte le pays dans les provinces de Ruyigi et Rumonge.

Outre la ministre de la Justice et garde des Sceaux, étaient présents à cette cérémonie : Verena Stamm, le gouverneur de la province de Rumonge, une délégation d´Unicef Burundi, une délégation de Terre des Hommes, d´autres délégations d´ONG locales ainsi que plusieurs acteurs du milieu psycho-social, juridique et œuvrant pour la protection de l´enfance.

La cérémonie de sortie de ces 13 jeunes a été ponctuée par des tambours traditionnels (« ingoma ») ainsi que par des discours, notamment ceux de la ministre de la Justice et celui du représentant des 13 jeunes qui quittaient le centre de rééducation en date du 10 mars.

Dans son discours, la ministre a précisé aux 13 jeunes de saisir cette 2ième chance qui leur était offerte pour écrire un nouveau chapitre de leur vie et d´éviter de retomber en conflit avec la loi. La ministre a également tenu à remercier Unicef Burundi et ses différents partenaires pour la bonne mise en œuvre de ce projet de centre de rééducation pour mineurs. 

Notons qu´à la fin de la cérémonie de sortie, les 13 jeunes ont chacun reçu des vivres et de l´huile de cuisson. Précisons également que parmi les garçons qui quittaient le centre de rééducation, deux ont été ramenés dans leur province d´origine auprès de leurs proches par la Fondation Stamm. Les autres jeunes ont été pris en charge par d´autres ONG et acteurs intervenant dans ce projet de centre de rééducation piloté par le ministère de la Justice en partenariat avec Unicef Burundi.